le: 22/10/2019
Menu horizontal

SUR L'UTILISATION DES PESTICIDES




Au salon de l'agriculture de 2012 Sarkozy n'a pas apprécié la présence de l'affiche de l'association France Nature qui dénonce les méfaits de l'agriculture intensive. Les résultats se retrouvent sur les plages bretonnes ou prolifèrent des algues nocives.


Les pesticides sont utilisés en grande quantité par l’agriculture.Il y a des résidus de pesticides un peu partout: l’eau , l’air, les brouillards,l’eau de pluie, l'alimentation,....
Les personnes exposées aux pesticides et en premier les agriculteurs risquent de développer,cancers, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques et système immunitaire affaibli.


Les pesticides appelés produits de protection des plantes, (selon l’UIPP – Union des Industries de la Protection des Plantes), sont utilisés en agriculture pour se débarrasser d’insectes ravageurs (insecticides), de maladies causées par des champignons (fongicides) et/ou d’herbes concurrentes (ce sont les herbicides) etc.....
Les pesticides sont présents partout puisqu'ils sont déversés dans notre environnement lorsqu'ils sont utilisés.
Pour l'IFEN(Institut Francais de l'Environnement)on trouve des résidus de pesticides dans 96% des eaux superficielles et dans 61% des eaux souterraines en France.La France est le 2ème pays européen après l'Espagne à utiliser des pesticides.

Sur environ 400 substances autorisées en France, 201 ont été mises en évidence dans les eaux de surface et 123 dans les eaux souterraines. Les herbicides sont les composés les plus retrouvés dans les eaux.

Dans l'organisme humain les pesticides se concentrent principalement dans les graisses
Plus de 150 études ont été réalisées dans 61 pays et on a trouivé des pesticides dans les tissus adipeux,dans le cerveau, dans le sang, dans le lait maternel, dans le foie, dans le placenta, dans le sperme et dans le sang du cordon ombilical des êtres humains.


Est ce que la reglementation protége le consommateur ?
En fouillant la réglmementation des produits chimiques Marie Antoinette Robin,qui a mené une enquête produite par Arte France et l'INA(Institut National de l'Audiovisuel)difusée sur Arte mardi 15 mars 2011, a remarqué que sur 100 000 produits chimiques commercialisés depuis 1945 seuls 900 ont été évalués par le CICR(Centre international de recherche sur le cancer). Le problème est que les agences sanitaires se fondent sur les études des fabricants pour évaluer les produits et que ces études ne sont pas rendues publiques.

Les agriculteurs sont en première ligne comme victimes des pesticides. La MSA(Mutuelle Sociale Agricole)a reçu 271 signalements d'intoxications aiguës en 2009, à la suite de l'utilisation de produits phytosanitaires.Si les pesticides sont dangereux,qu'en est-il des résidus ? Marie-Monique Robin dénonce un système de réglementation arbitraire, approximatif,inopérant.


Exemple de réglementation approximative:Un arrêté interdit de pulvériser par grand vent et trois pomiculteurs de Corrèze sont passés au tribunal suite à des plaintes déposées par des voisins.(voir vidéo ci-dessus'les dérogations sur les pesticides')

Ils ont été finalement relaxés au bénéfice du doute. Les vents soufflaient à une vitesse de 33 kilomètres par heure, lorsque les trois exploitants ont pulvérisé des pesticides sur leurs pommes. Une infraction à la loi, qui stipule que l'épandage est interdit au-delà de 19 kilomètres par heure. Pourtant, la justice a décidé d'accorder aux fautifs le bénéfice du doute, jugeant les relevés météorologiques insuffisants.

Il y a 5 ans déja 'Air Paris' a mesuré la présence de pesticides dans l'air parisien.Selon les modes d'application, 25 à 75% des produits appliqués se retrouveraient dans l'atmosphère, soit au moment du traitement soit après, en se volatilisant.

Des dérogations sont possibles d'après une directive européenne,ce qui permet d'utiliser des pesticides considérés comme dangereux et interdits en France (voir vidéo ci-dessus'les dérogations sur les pesticides' )




source:M.D.R.G.F.(Mouvement pour le droit et le respect des gérations futures),Le Monde,IFEN(Institut Francais sur l'environnement),...